Famille

Faute de famille, l’homme, dans l’immense univers, tremble de froid.
(Citation de André Maurois ; Sentiments et coutumes, 1934)

familleLa famille est une Bonne Nouvelle pour le monde parce qu’elle est le lieu idéal et fondamental de la croissance en humanité de l’Homme. C’est au cœur de sa famille que l’enfant apprend les bases de ce qui fera de lui un adulte accompli : responsable, lucide, apte à donner et à susciter la confiance, acteur du monde où il vit, frère de l’humanité tout entière, unique mais uni à tous les autres afin que personne jamais ne reste personne.

C’est au sein de la famille que l’enfant apprend les mots essentiels : bonjour / au revoir, s’il vous plait / merci, pardon, je t’aime.

« Bonjour » pour accueillir, faire de la place, s’ouvrir aux autres…

« Au revoir » pour apprendre à quitter, aller voir plus loin, fort de tout ce qui a été semé, vécu et donné…

« S’il vous plait » pour se rendre compte que rien n’est dû, qu’il est bon d’avoir des manques, d’attendre et d’espérer de la bonne volonté des autres pour compléter ce qui nous fait défaut…

« Merci » pour faire de la gratitude un moteur de vie…

« Pardon » pour apprendre qu’on est tous interdépendants, incomplets, in-finis et qu’à ce titre on peut s’abîmer et abîmer les autres, qu’il est bon de le reconnaître afin de retisser les liens rompus sur des bases neuves…

« Je t’aime » pour exprimer l’élan qui nous pousse les uns vers les autres, fait naître des causes et des projets communs. « Je t’aime » parce que cela élargit et embellit la vie et que sans amour la vie n’a pas de sens.

Tous ces mots sont des cadeaux inestimables pour sentir et comprendre de quel amour nous sommes aimés par nos parents, nos proches et Dieu lui-même ; ce sont aussi des outils incontournables pour la construction du Royaume à laquelle Jésus nous invite à participer. Quelle joie quand on en fait l’apprentissage en famille ! Quelle chance pour la société et le monde quand ils sont ensuite utilisés pour la croissance et le bien de tous !

Oui, la famille est un lieu irremplaçable pour vivre l’Evangile au quotidien, vivre l’amour authentique tel que Jésus nous le donne. Ce n’est pas fantasmer d’affirmer que lorsque la famille se porte bien et remplit pleinement sa vocation, la société tout entière s’en porte mieux.

Selon Familiaris Consortio , la famille est la plus riche et la plus complète école d’humanité dans la mesure où l’on y vit la communion, la liberté et le sens des responsabilités. 1

Jean-Paul II ajoutait : « La famille est le centre et le cœur de la civilisation de l’amour. »2

La Pape François renchérit : « Aujourd’hui la famille est méprisée, maltraitée, et ce qui nous est demandé, c’est de reconnaître combien il est beau, vrai et bon de former une famille, d’être une famille aujourd’hui ; combien c’est indispensable pour la vie du monde, pour l’avenir de l’humanité. » 3

1 Familiaris Consortio : les tâches de la famille chrétienne dans le monde d’aujourd’hui – n°21
2 Jean-Paul II, Lettre aux familles – n°13, 1994
3 Pape François aux cardinaux réunis en la Salle du Synode du Vatican le 20 février 2014.