« GRANDIR DANS L’AMOUR »

Dans le courant de juin 2022, la CIFS (Commission Interdiocésaine Famille et Société) lancera sa nouvelle plate-forme appelée « Grandir dans l’amour ». L’objectif est de rassembler toutes les propositions qu’offrent les nombreux lieux, communautés ou associations pour nourrir et soutenir tout couple, toute famille dans divers domaines (spirituel, accompagnement, précarité, handicap…).

« C’est dans la famille que se vivent et se transmettent les valeurs de l’amour, de fraternité, de convivialité, de partage, de l’attention et du soin à l’autre » (Fratelli Tutti du Pape François, 114). Toutes les propositions de la plate-forme ont pour objectif d’aider chaque couple, chaque famille à être le reflet d’une société plus ouverte à l’a(A)utre, plus accueillante et plus tolérante face à la diversité.

Vous désirez passer du temps à deux, seul.e ou en famille ? Le portail propose des sessions, des retraites, des camps d’été.

Vous souhaitez discerner, réfléchir, faire le point en dehors de votre région ? Une carte géographique de chaque région vous est proposée avec ses lieux, ses associations.

Vous vivez des moments difficiles en couple, en famille pour toutes sortes de raisons (deuil, séparation, éducation, handicap, précarité, jeunes…) ? Des lieux d’écoute, des sessions, des associations sont répertoriés par thème.

Vous avez une question ? Dans l’onglet « Qui sommes-nous », vous découvrirez les coordonnées des responsables de la pastorale des Couples et Familles de chaque diocèse. Ils pourront vous orienter dans votre recherche.

Concrètement, chaque association est décrite en quelques lignes avec ses actions, ses missions, ses coordonnées. Des liens vous renvoient vers leur site, leur page Facebook, leurs activités…

La plate-forme « Grandir dans l’amour » sera lancée à l’occasion de la clôture de l’Année « Famille Amoris Laetitia » et de la Xème Rencontre Mondiale des Familles à Rome (du 22 au 26 juin). Des signets portant un QRCode seront distribués dans toutes les paroisses des diocèses francophones belges afin que toute personne intéressée puisse s’y connecter facilement.

A découvrir sans modération !

www.grandirdanslamour.be/

« Une question à la foi » : « le mariage »

Publié le 10 mai 2022 par Marie Stas – Modifié le 11 mai 2022 –  1 minute

Le mariage est une étape importante dans la vie d’un couple. Mais quelles sont les conditions pour pouvoir se marier ? Qu’en est-il des démarches à faire auprès de l’église ? Et peut-on se marier sans forcément avoir un gros budget financier ? Réponses dans cette émission avec notre théologien Christophe Herinckx.

Une deuxième émission a été consacrée au sujet du mariage, cet acte sacré qui unit deux personnes jusqu’à la mort. Que pense l’église du divorce ou des couples hors mariages ayant des enfants ? Peut-on obtenir la nullité d’un mariage ? Et pourquoi s’échanger des alliances ? Réponses dans cette émission avec notre théologien Christophe Herincxk.

Retrouvez les émissions en direct sur RCF Bruxelles (107.6 FM) une semaine sur deux, le mercredi à 16h30. A écouter aussi sur RCF Sud Belgique (Namur 16.8 FM et Bastogne 105.4 FM) le dimanche à 16h30.

Présentation : Marie Stas

Montée vers Pâques

Vivez la Semaine Sainte avec RCF et KTO

Retraites en ligne

Avec les Jésuites :En famille, marcher vers Pâques avec les grands témoins ignatiens
Prie en chemin : « Que je voie ton visage » (Cantique des Cantiques »)

Avec les Dominicains :Durant le Carême : chaque matin, une méditation : Carême dans la ville
De Pâques jusqu’à la Pentecôte – Chaque matin, une méditation – inscription gratuite : Resurrexit

Pour les enfants :
avec Théobule : En route avec la roue du Carême
avec Théobule : découvrez la Semaine Sainte en courtes vidéos

A la Pairelle

Au Foyer de la Charité – Spa

Du 11 au 17 avril : retraite de 6 jours : Ô joie ! Seul l’Amour sauve ! Jésus fonde et change à tout jamais le présent et l’avenir de l’homme et du monde

Communauté des Frères de Saint-Jean

Du 14 au 17 avril : Triduum pascal – Retraite en silence -04/360.01.20 – email : hotellerie@stjean-banneux.com

A Notre Dame d’Hurtebise (Saint-Hubert)

Du 13 au 17 avril : triduum pascal : Levons les yeux vers l’arbre de vie

Le souffle de vie

Le Souffle de Vie est une ASBL qui aide de façon concrète les femmes enceintes en difficulté, leur famille, ainsi que les personnes ayant perdu un enfant pendant la grossesse, soit par fausse couche, soit par avortement, soit par interruption médicale de grossesse … dans le respect, la discrétion, le non-jugement et dans l’esprit de l’association.
Le Souffle de Vie apporte aussi des réponses très concrètes dans la lutte contre la pauvreté de ces familles.
Le Souffle de Vie travaille dans toute la Belgique grâce à trois antennes couvrant les régions néerlandophone et francophone du pays.
Le Souffle de Vie est amené à informer et soutenir le discernement de toute femme enceinte, tout couple dont la grossesse peut être remise en question par une détresse, quelle qu’elle soit
[…]
Le Souffle de Vie s’adresse aux personnes provenant de tous les horizons socioculturels et quels que soient l’âge des personnes à aider, leur nationalité, leurs convictions morales, philosophiques ou religieuses, leur statut. […]

Diverses aides peuvent être apportées en fonction des besoins et des souhaits des personnes. A découvrir sur leur site

Comment aider le Souffle de Vie ?

En devenant priant(e) : chaque personne qui fait appel au Souffle de Vie est confiée à la prière d’un(e) priant(e) anonyme. Toutes les infos ICI

En devenant bénévole pour une aide régulière ou ponctuelle, pour les familles ou le mouvement (coup de main, aide administrative ou matérielle, transport, professionnels bénévoles (sage-femme, médecin, doula, avocat, kiné, plombier, …)

En devenant famille de parrainage pour soutenir amicalement une maman ou une famille aidée par le Souffle de Vie, sans préjugés ni jugements.

En devenant accompagnateur spirituel du deuil périnatal : le Souffle de Vie a besoin de couples ouverts à toute forme de spiritualité, pour accompagner les personnes en situation de deuil périnatal.

En devenant responsable d’antenne locale pour agrandir sa structure.

Pour plus d’infos, consultez leur site www.souffledevie.be ou contactez les responsables ou encore leur Facebook Le Souffle de Vie

Cycle de conférences du SDCF

Le cycle de conférences proposé par notre Service dans le cadre de cette année « Famille Amoris Laetitia » touche bientôt à sa fin. Suzanne Renier, membre de notre équipe, clôturera le mardi 3 mai à 20h en proposant ce thème « Le couple, une galère ou une chance ? ».


Inscription obligatoire à sdcf@evechedeliege.be (erreur d’adresse sur l’affiche)


Pour info, le virus est passé aussi chez notre conférencière Véronique Margron ce qui nous a obligé à annuler la rencontre du 15 mars. Nous en sommes vraiment désolés.

TEMPS DE RESSOURCEMENT pour 2022

Pixabay

ETE 2022 : recueil de propositions pour petits et grands, seul.e., en couple, en famille, en Belgique ou ailleurs…

Le journal Dimanche vous offre un éventail des propositions de retraites, sessions spirituelles pour juillet et août dans les différents diocèses


Laudato Si Summer Camp
Se former à l’écologie intégrale en paroles, en actes, en prières

Du 20 au 24 juillet, dans le cadre très naturel du monastère des sœurs de Tibériade à Pondrôme (Beauraing), venez enraciner votre conversion écologique grâce à l’approche « tête-corps-cœur », à un rythme calme. Tout le monde est bienvenu selon son âge, ses moyens financiers, en famille, seul ou en groupe. Présentation générale, tandis que le reste des informations sera publié fin mai. Organisé par les référents en écologie intégrale des diocèses belges francophones. Inscription à partir du 16 mai.


L’été en famille avec les Jésuites

Se ressourcer en famille et entre familles ! Découvrez les nombreuses propositions en Belgique, en France, en Grèce


Monastère Notre-Dame d’Hurtebise (Saint-Hubert)

Retraite en silence : A l’écoute des spiritualités du monde – du vendredi 1er juillet 2022 à 18h45 (souper) au vendredi 8 juillet à 14h

meditation.jpg

Nourrir notre prière à la rencontre des spiritualités d’ailleurs.

Durant cette semaine de retraite silencieuse, notre prière chrétienne se laissera stimuler et inspirer par des témoins de sagesses et de spiritualités « d’ailleurs ». Deux fois par jour, nous serons à l’écoute de voix juives ou islamiques, hindoues ou bouddhistes. Elles jalonneront notre démarche contemplative. Prédicateur : Jacques Scheuer, prêtre jésuite. Il a enseigné les philosophies et les religions de l’Inde et de l’Extrême-Orient à l’UCLouvain. Infos



Retraite des familles      Avance au large… – Mercredi 10 août 2022 à 10h au dimanche 14 août à 14h

Un temps de retraite et de repos pour les familles.
Activités tantôt communes, tantôt par groupes d’âge.
Prière, partages, jeux, ateliers divers, balades.
Pour adultes (couples ou parents solitaires) avec leur(s) enfant(s) à partir de 4 ans. Les ados sont également bienvenus.



ESDAC

• Des week-ends pour couples et familles avec enfants. (We Jonas)
• Des week-ends pour couples, “découvrir les appels pour notre couple”.
• Des semaines de vacances-prière en montagne pour tous, petits et grands, jeunes et moins jeunes, personnes seules et familles, laïcs ou religieux. (Jonas-montagne dans les Alpes)
• Des temps de “relecture de l’année”. (au Centre Spirituel La Pairelle, Belgique)
• Des retraites de classe pour jeunes à la demande des écoles.

Voir programmes
Du 7 au 13 août : JONAS EN FAGNES : une semaine de « Vacances-Prière » pour tous.


Carmel de Mehagne (Embourg-Chaudfontaine)



CANA HOLY DAYS – du 10 au 16 juillet
Prendre le temps de se retrouver, de parler à deux, de partager avec d’autres couples. Une semaine pour : retrouver le sens de la vie de couple, de l’engagement, de la famille aujourd’hui – partager avec d’autres les difficultés et les joies de la vie à deux – découvrir que Dieu agit dans notre amour, dans notre couple – fêter ensemble la joie du couple et de la famille – Se ressourcer, reprendre du souffle en se baladant en couple.
C’est aussi un temps fort pour les enfants.Ils sont pris en charge par une équipe qui veille à leur proposer un cheminement adapté à leur âge.


Foyer de Charité de Spa

Du lundi 18/07 au dimanche24/07 : « Dieu veut être quelqu’un de vivant à tes yeux. » Veux-tu vivre l’Aventure de Le chercher et avec Lui, t’accomplir ?
6JOURS POUR TOUS
Retraite fondamentale en silence avec possibilité d’un accompagnement personnel – Prédicateur : Père Philippe DegandICI

Du vendredi 29/07 au dimanche 31/07 -Dieu t’appelle à une Rencontre personnelle et transformante. Laisse-toi bouleverser et fortifier !
RETRAITES FAMILLES
Week-end familles avec accueil des enfants de tous âges. Prédicateur : Père Ph. Degand – ICI

Du lundi 08/08 au dimanche 14/08 –« Béni soit Dieu le Père de notre Seigneur Jésus-Christ » (Ep 1,3). Le grand projet de Dieu pour chacun de nous.6 JOURS POUR TOUS
Méditer sur le grand dessein de Dieu, à partir des hymnes du Nouveau Testament repris dans la liturgie des heures ; dans le psautier œcuménique, les cantiques NT 1 à NT 12.
Prédicateur Abbé Joël Spronck

Pour les ados de 12 à 15 ans

Du jeudi 25/08 au samedi 27/08 – « Ados. Deviens toujours plus vivant, l’Esprit-Saint te dynamise ! »
NOURRIR SA FOI -Pour Ados de 12 à 15 ans
Rejoins l’équipe choc pour vivre ce moment unique de rencontre avec Dieu, les autres et même toi-même. – Prédicateur : Père Jean-Marc de Terwangne et quelques jeunes


POUR LES JEUNES

DIOCESE DE LIEGE
TABGA : Pèlerinage à Lourdes du 18 au 24 août 2022

Infos et inscription

Jubilatio-jeunesse-dominicaine

TOUTES les propositions variées des Dominicains pour les JEUNES dans différents couvents ICI
Parmi elles, en voici deux

  • 22 – 30 juillet 2022 : SUR LES PAS DU SAINT ROI VIKING OLAV – TRONDHEIM : Pèlerinage sur les chemins de saint Olav, avec des jeunes scandinaves catholiques (norvégiens et suédois). 8 jours de marche sur le « chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle » des pays nordiques, à destination de Trondheim et de sa cathédrale où se trouve le tombeau du saint roi viking Olav.
  • 24-30 juillet : DIEU CREA L’HOMME A SON IMAGE. HOMME ET FEMME IL LES CREA : Aujourd’hui, l’anthropologie – la science de l’homme – est bousculée. Qu’est-ce que la Création ? Pourquoi Dieu nous a-t-il créés ? Qu’est-ce que la différence entre l’homme et la femme ? Et tant d’autres questions…

Année spéciale dédiée à Saint Joseph du 8 décembre 2020 au 8 décembre 2021

La « Grande marche de saint Joseph » traversera la France cet été. Toutes les infos.
Pour marquer l’année Saint-Joseph, un pèlerinage exceptionnel reliera cet été le Sacré-Cœur de Montmartre jusqu’au sanctuaire de Cotignac. Inspiré du M de Marie, il aura lieu du 7 juin au 15 août. Chacun est invité à s’y joindre même pour une journée.


Le 8 décembre 2020, le pape François a annoncée une année consacrée à Saint Joseph, le mari de Marie, le père de Jésus, le charpentier,… Mais pas que …
Le connait-on vraiment ? Lire la suite

Prière du Pape François à saint Joseph.

Salut, gardien du Rédempteur,
époux de la Vierge Marie.
À toi Dieu a confié son Fils ;
en toi Marie a remis sa confiance ;
avec toi le Christ est devenu homme.

O bienheureux Joseph,
montre-toi aussi un père pour nous,
et conduis-nous sur le chemin de la vie.
Obtiens-nous grâce, miséricorde et courage,
et défends-nous de tout mal. Amen.

Donné à Rome, Saint Jean de Latran, le 8 décembre, Solennité de l’Immaculée Conception de la B.V. Marie, de l’année 2020, la huitième de mon Pontificat.

« Si vous voulez « réussir » dans la vie, n’hésitez pas à montrer vos failles ! »

Isotockphoto

Vous souvenez-vous du poème de Jean de La Fontaine « Le Chêne et le roseau » ? En réfléchissant au thème de cette news, je me suis souvenu de cette phrase, restée dans un coin de ma mémoire : le roseau plie mais ne rompt pas.

Ne sommes-nous pas trop souvent, à l’image de ce chêne à l’ego surdéveloppé, voulant tout contrôler, se montrer fort, sans faille, quitte à ne pas s’écouter, quitte à s’abrutir de travail, quitte à se donner à des addictions pour oublier, quitte à se détruire la santé mentale, physique ? Surtout ne pas montrer nos faiblesses, nos blessures, nos imperfections….. « Un garçon ne pleure pas !! » Nous l’avons tous entendue ou prononcée, cette phrase…

Serait-ce un souci éducationnel, culturel ?

Et pourtant…

Ecrivain, philosophe, sportif, entrepreneur, reine, parent, homme, femme, enfant, nous sommes tous confrontés, un jour ou l’autre, à nos failles, nos erreurs, nos échecs, nos imperfections ! Mais que nous apportent-ils ?

Gabriel Ringlet, dans son livre « Eloge de la fragilité » écrit cette phrase détonante : « Si vous voulez « réussir » dans la vie, n’hésitez pas à montrer vos failles ! Dieu lui-même est fragile, et c’est là sa grandeur ».

Comment est-ce possible ? Dieu fragile ?!

En effet, Dieu a désiré s’incarner en naissant pauvrement dans une étable, dans notre condition humaine. Il a même choisi de mourir de façon infâme sur le bois de la croix comme un vulgaire bandit.
Au cours de sa vie publique, Jésus a été très sensible à toute détresse humaine, à la de vie des plus faibles. En rejoignant l’homme dans sa fragilité, Dieu nous a montré la puissance de sa force d’amour envers nous.

Il existe tellement de formes de fragilités : un complexe, une dépression, un handicap, la perte d’un emploi, la mort d’un être cher, le harcèlement scolaire ou au travail, le manque de moyens, les difficultés financières, la violence conjugale ou intra-familiale, le vieillissement, le racisme,…

Reconnaissons-la. Soyons créatifs. Trouvons des solutions, de l’aide. Osons frapper aux bonnes portes. Faisons-nous confiance.
La fragilité pourrait nous donner la force pour traverser les difficultés de la vie.

Et la foi dans tout ça ? Que nous apporte-t-elle ? A chacun de trouver sa réponse. Pour ma part, demander humblement l’aide du Seigneur pour vivre ce que j’ai à vivre m’aide beaucoup.

Gabriel Ringlet dit, dans son interview avec Philippe Cochinaux sur Dominicains TV, avoir toujours terminé ses cours avec cette phrase : « N’ayez pas peur de votre fragilité. Elle sera une très grande force dans votre existence ! ».

Nombreux sont les articles, les émissions, les témoignages qui traitent de la fragilité. En voici quelques-uns ci-dessous. La liste n’est pas exhaustive… Ces derniers vous permettront peut-être de réfléchir, de méditer. Sans doute y aura-t-il un retournement, un changement de cap, une bulle d’oxygène, un nouveau souffle pour (re)trouver la VRAIE VIE qui est en chacun de vous !

  • Interview de Gabriel Ringlet par Philippe Cochinaux. Il y parle de son livre « Éloge de la fragilité ». « Le leitmotiv de ce livre étonnant qui invite à rencontrer Dieu au journal télévisé, dans un roman, une B.D., un poème ou un fait divers. Agnostiques, croyants ou non-croyants trouveront dans ces courts récits une approche nouvelle, très libre et personnelle des évangiles.
  • Académie Catholique de France : La fragilité est indissociable de la vie. Elle nous interpelle à tous les niveaux. La fragilité est inhérente à l’accueil d’une vie que l’on n’a pas programmée et que l’on ne contrôle pas et   cela nous fait peur. Pourtant, ne pas l’accueillir nous transforme en fossiles vivants. Nous partageons cette fragilité devant l’accueil de la vie avec Dieu. ICI
  • Dans le cadre de l' »Année Amoris Laetitia« , le Pape François, dans la 9e vidéo, nous parle de la fragilité des familles mise à rude épreuve partout dans le monde. « L’Église a le devoir de tendre la main à ceux qui souhaitent rester proches de Dieu, de les aider à transformer leurs échecs et leurs souffrances en occasions de cheminer vers la plénitude de l’Évangile. »
  • Ensemble prévenons la dépendance: un hôpital de jour pour personnes âgées fragiles. Le reportage vous décrit le parcours de personnes âgées fragiles.
  • De la fragilité humaine à la fragilité divine. À partir de la pensée du théologien protestant Paul Tillich, Élisabeth de Bourqueney nous livre une réflexion sur la fragilité humaine et la fragilité de Dieu. Le Dieu que nous célébrons à Noël est celui qui, au cœur de nos aliénations, nous donne le courage de surmonter l’absurde, l’angoisse, le non-être. ICI
  • Vodeus propose différents reportages :
    • la vie de Joseph Wresinski, créateur du mouvement ATD Quart-Monde, pour lutter contre la misère à partir de 1956.
    • Confessions sans filtres pour un hymne à la vie
    • « Corps fragile » proposé par « Vodeus », commence par ces paroles : « La vie m’a mis un moteur de Ferrari dans une carrosserie de 2 CV ». Ce sont les propos de Jean-Baptiste Hibon, psychosociologue, formateur et infirme moteur cérébral qui ouvre ce film.
  • Le témoignage poignant de la reine Paola, qui dans un reportage, nous livre avec beaucoup de sincérité ses difficultés de vie et de couple durant les années 70-80. Elle nous livre ses regrets mais aussi quelques conseils comme se donner le temps, pardonner, éprouver de la tendresse, aimer mieux ses enfants,… Et elle dit aussi cette phrase « Quand on accepte ce qu’on doit faire, on devient libre » ! Cfr article du Paris-Match, le reportage de Nicolas Delvaulx sur RTBF « Paola, côté jardin »
  • KTO : Pour se préparer au Carême, « La Foi prise au mot » vous propose une réflexion sur un thème très actuel : la fragilité (23-02-20). Régis Burnet reçoit deux invités : Marc Leboucher, éditeur et écrivain, et Corinne Lanoir, bibliste, professeur d’Ancien Testament à la faculté de théologie protestante de Paris.
  • Enterrement de Gaspard, fils aîné d’Anne-Dauphine Julliand, auteur de nombreux livres dont « Deux petits pas sur le sable mouillé ». Ecoutez ce mot d’accueil poignant des parents et le message plein d’espérance en dépit de la mort de leur 3e enfant.

« On ne voit bien qu’avec le cœur »

« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. », nous dit le petit prince.

Comment aimer son conjoint, ses parents, ses enfants, ses amis, Dieu ?
Les aime-t-on tous de la même manière ?
Malheureusement il n’y a qu’un seul mot en français pour désigner cette action aux multiples dimensions…
AIMER ! Pas si simple…
Et il n’existe pas d’école pour apprendre à aimer. Alors, on se débrouille tant bien que mal…

FOCUS

Dans le Journal Dimanche n°3 (19 janvier 22), Angélique Tasiaux intitule son article « Vie conjugale – Mieux vaut des compliments que des reproches« . Elle y fait référence à Yvon Dallaire, psychologue canadien, qui « explore les ressorts des couples (plus ou moins) épanouis et partage des conseils à l’attention du grand public. » Vous y trouverez les bases pour une harmonie conjugale, les conseils pour négocier les blocages, … Lire la suite

Jacques Salomé, célèbre psychothérapeute français, nous explique dans de courtes vidéos, la différence entre l’amour et la relation, ainsi que les secrets et les pièges dans la relation.

De manière plus humoristique, la série « Tout le monde s’en fout » propose de courtes capsules sur différents thèmes. En voici deux : « Le couple » – « Je t’aime »

Les chanteurs, compositeurs, écrivains, poètes ne sont pas en reste ! Tous tentent de mettre leurs sentiments, leurs émotions en musique, en mots !
Natasha Saint Pier, Francis Cabrel, Jacques Brel, Musset, Victor Hugo,….

Vous trouverez ICI quelques phrases célèbres comme celle de Mère Térésa, le Dalaï Lama, Serge Gainsbourg….

La Bible, à travers les prophètes, les psaumes, les évangiles, ne parle que de cela : le dessein d’amour de Dieu pour les hommes. Les livres d’ Osée ou du Cantique des cantiques ne disent rien d’autre que cela : le Père nous aime d’un amour inconditionnel. Quoi que nous fassions, nous sommes pardonnés et aimés ! N’est-ce pas merveilleux ? En tant qu’adultes, enfants, parents et grands-parents, n’avons-nous pas aussi ce dessein-là avec nos proches ?

Dans l’évangile de Marc (8, 29-33), Jésus dit : « Voici le premier commandement : Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. Et voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. » Le scribe de lui répondre : « Fort bien, Maître, tu as dit vrai : Dieu est l’Unique et il n’y en a pas d’autre que lui. L’aimer de tout son cœur, de toute son intelligence, de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, vaut mieux que toute offrande d’holocaustes et de sacrifices. « 

Pour compléter ce dossier, (re)découvrez la newsletter de février 2021, les boîtes à outils ICI et ICI, les livres à découvrir

VIE CONJUGALE

Article d’Angélique Tasiaux – Journal Dimanche n°3 -2022

Mieux vaut des compliments que des reproches

Fort d’une longue expérience et de multiples ouvrages sur le sujet, le psychologue canadien Yvon Dallaire explore les ressorts des couples (plus ou moins) épanouis et partage des conseils à l’attention du grand public.

Les couples heureux ne sont pas nombreux, constate, d’emblée, Yvon Dallaire. Pour preuve, de plus en plus de thérapeutes se sont engagés dans leur accompagnement. Ce phénomène de soutien n’est pas neuf ni réservé à un pays ou à un continent. Canada et Belgique connaissent le même type de phénomène. « Un couple heureux, c’est un projet pour réaliser des projets« , estime le psychologue canadien, qui n’hésite pas à étayer son discours de multiples listes de trucs et astuces, facilement mémorisables, dans un esprit d’efficacité typique des Américains du nord!

Un théâtre de crises

« L’amour se construit au fur et à mesure que le couple négocie à double gagnant. Celui-ci est le creuset de beaucoup de problèmes insolubles« , estime Yvon Dallaire. Malgré tout, « un couple heureux connaît aussi des confrontations« . Si le couple est le théâtre de crises, la manière dont celles-ci sont appréhendées a une incidence directe sur le coefficient de satisfaction des deux personnes concernées! « 80% des couples ne dépassent jamais la lutte pour le pouvoir« , estime-t-il, invitant à trouver une troisième piste qui permette le déploiement d’une culture conjugale.
L’un des paradoxes, qui mène à des conflits sous-jacents et les alimente, tient à un tiraillement entre fusion et autonomie, deux comportements qui se trouvent aux antipodes. « Plus tu me poursuis, plus je te fuis!« , cite le psychologue canadien, qui distingue quatre dimensions dans la vie. Sans qu’il y ait ordre de primauté, la première concerne la vie professionnelle, la seconde celle avec le partenaire, la troisième le côté privé et la dernière celle de parent, tandis que « la dimension spirituelle recouvre l’ensemble« . Pour atteindre une forme d’épanouissement, ces quatre zones doivent être déployées de manière équitable; l’équilibre conférant une forme de bonheur. « Un couple est supposé formé de deux personnes autonomes. Chez les couples malheureux, il y a un déséquilibre« , observe le psychologue, qui compare, de manière visuelle, le cas d’un échiquier qui serait joué avec des pions blancs et noirs ou celui d’un damier avec des pièces d’échec. Cafouillage garanti, bien entendu! Il importe toutefois de « ne pas se laisser envahir par les émotions de l’autre« , tout comme il est nécessaire de « ne pas laisser les émotions prendre le dessus sur la raison« . Pour rappel, ces émotions sont au nombre de six: la joie, la peur, la surprise, la colère, le mépris et la tristesse. « Elles sont la réaction à un besoin satisfait ou frustré. »

Les mythes de la communication

Malgré une grande recherche d’égalité, Yvon Dallaire observe que, « même quand l’amour et la bonne foi ne font pas défaut, les femmes donnent des conseils non sollicités, tandis que les hommes achètent la paix par le silence. La diabolisation des différences crée des escalades. » Canadien, le psychologue l’incarne aussi dans son recours à des expressions (délicieusement) typiques, comme « le mémérage », ces temps d’échanges dans la communication entre femmes, où elles s’offrent de la compassion. Dans la vie conjugale aussi, l’effet bénéfique des compliments prime sur celui des reproches, qui déplorent un comportement, ou des critiques, perçues davantage comme « une attaque » personnelle. « Ce n’est pas le tu qui tue la communication, c’est ce qui suit le tu! » En définitive, « le biscuit fonctionne mieux que le bâton! » Et puis, « chaque couple possède une histoire et un mythe fondateur. Et des projets à court ou à moyen terme, voire de retraite. » Alors, explorez-les!
Angélique TASIAUX

La conférence « Qui sont ces couples heureux? » était organisée en ligne par Parents-Thèses, un espace de conférences et de formations consacré à l’éducation et à la connaissance de soi. Infos: http://www.parents-theses.be

TEMOIGNAGE
Le partage avant tout
Mariée depuis 23 ans, Nancy confie les clefs de son bonheur:
« Nous parlons beaucoup. Quand arrive un imprévu, nous pesons le pour le contre, ensemble. Nous nous complétons et nous nous rassurons l’un l’autre. Je suis vite inquiète, lui posé. C’est la force tranquille! » Elle avoue être fière de son couple et transmettre, l’air de rien, un modèle accompli à ses deux filles. « Nous avons confiance en l’autre. Il a sa bulle d’air avec le tennis de table. » Et le jour où ils seront pensionnés, ils rêvent de partir à deux en mobilhome, à travers la France.
✐ A. T.

LES SEPT BASES POUR L’HARMONIE CONJUGALE

1. Le sens des responsabilités
2. Vivre seul et heureux
3. Trouver un partenaire approprié
4. L’intelligence émotionnelle conjugale
5. La connaissance des différences homme-femme
6. L’art de la négociation
7. Les habilités relationnelles (empathie, assertion, ouverture à autrui, positivisme)

TROIS CLEFS DES COUPLES HEUREUX

1.Les partenaires passent 4 à 5h ensemble, par semaine
2. Les conjoints sont exigeants face à leur mariage
3. Les conjoints ne croient pas à la critique constructive

SIX CONSEILS POUR NÉGOCIER LES BLOCAGES

1. Etablir une entente financière
2. S’entendre sur les principes éducatifs
3. Se protéger des belles-familles
4. Créer un havre de paix à la maison
5. Travailler en équipe
6. Se donner des rendez-vous galants

LES SUJETS HYPER SENSIBLES

1. L’argent
2. L’éducation des enfants
3. Les belles-familles
4. Les tâches ménagères (sous-estimées et surestimées)
5. La vie privée/la vie professionnelle
6. La sexualité